A 4 mains,  nous en sommes venues à bout,  de ce fichu pull.
Mais quelle histoire!


Voici le modèle :

DSC02361

Et le résultat !

DSC02352DSC02351

Aucun rapport,  je suis bien d'accord avec vous!

Ce pull commencé au printemps par MissP. en vue de l'été, a été terminé...ce soir.
Bon, me direz-vous, à quoi bon faire un pull Arcachon lorsque que l'on va en vacances à l'Ile de Ré!!?

A mon avis, l'histoire commençait déjà mal.
Qu'à cela ne tienne...

Après première lecture des explications,  angoisse au téléphone :

"ça veut dire quoi "biaiser les épaules"?" - "Aucune idée, on verra ça quand tu y seras..."

"et rangs raccourcis?" - "t'inquiète, il parait que c'est facile comme tout, quand on a compris le truc".

et

"relever des mailles" - "alors là, pas de problème, c'est l'enfance de l'art".

Et voilà MissP.partie pour de nouvelles aventures...

On va dire que le dos... ça a été.

Avec le devant du pull et le fameux biaisage des épaules, les ennuis ont commencé, gravement commencé, car il s'agissait en même temps, oui en même temps, de biaiser les épaules et de tricoter en rangs raccourcis!!

Je ne sais pas si vous rendez bien compte mais il y  des jours où le mauvais sort s'acharne contre nous!

Après mûres réflexions, considérations, consultations de blogs, de vidéos, essais infructueux, discussions téléphoniques, le devant a été vaincu.

L'été était très avancé, et l'idée intégrée que le pull Arcachon ne serait pas pour l'Ile de Ré.

D'autant plus qu'une des deux épaules avait environ 10 cm de haut de plus que l'autre, forcément ça se voit, à moins d'être difforme, ce qui n'est pas le cas de MissP.

Il a donc fallu recommencer.

Bref, à ce moment là de l'histoire, nous sommes de retour de l'Ile de Ré.

IL ne reste plus que les manches à tricoter, vous avez vu sur le modèle, ce sont des manches 3/4.

Mais à vue d'oeil, MissP. craint fort de n'avoir pas assez de fil et n'écoutant qu'elle, prend la décision de faire des manches plus courtes, vraiment plus courtes, allez tiens, des manches de 12 cm! On verra bien.

Et là, nous sommes...hier!
En province, dans une ville sans Droguerie, où de toutes façons, les fils de l'été ne sont plus en vente.
Et Il ne nous reste que ça :

DSC02358

Il faut donc improviser, c'est qui explique la bordure en ficelle de sisal de l'encolure.
Et les coutures en laine noire, car c'est tout ce que j'avais d'approchant.


La moralité de l'histoire, c'est que les explications des modèles de la Droguerie, sont tout de même un peu minimalistes pour des débutantes ou presque, je l'avais déjà lu sur divers blogs et constaté par moi même, et qu'il y a peut-être des erreurs dans les quantités de fils sur les modèles ou à la fabrication des bobines.

Victime de son succès, la Droguerie?

En tout cas, il est très beau ton pull , MissP.

Et

Vivement l'été prochain!